Bonsoir à tous !

Et sans transition ni excuse pour mon manque de productivité, le strip de la semaine.

http://laceliah.cowblog.fr/images/Striplife/viceversa.jpg
Je ne sais pas - si on peut appeler ça un strip. - si vous avez vu Vice Versa, le dernier film de Pixar, mais je vous le conseille fortement. J'ai adoré. Je pense même que c'est le meilleur film que j'ai vu depuis le début de l'année ! 

Enfin bref. avant toute chose, lançons le débat :
VTC, POUR OU CONTRE ?
J'ai été plutôt choquée de voir des taxis agresser des gens parce qu'ils nourrissent le business des VTC. Je veux dire, je comprends qu'ils aient les boules car ils font face à une concurrence contre laquelle ils ne peuvent pas faire grand chose et que la plupart s'est endettée avec une licence de taxi hors de prix.

MAIS.
LES GARS.
RIEN NE JUSTIFIE TANT DE VIOLENCE.
Les choses changent, évoluent, on appelle ça le progrès. Ca fait peur, mais le nouveau système n'est pas le problème : c'est l'ancien. Le soir, quand je sors de boîte (oui je parle de la seule sortie de boîte par an parce que je déteste ça.). Ca ne me vient même pas à l'idée de prendre un taxi, car il y a la difficulté d'en trouver, la question de savoir s'il peut me conduire jusqu'à ma banlieue et bien sûr le prix.
Diminuer le coût du transport, c'est bien, et l'entraide, le progrès social avec le business de particulier à particulier, c'est une bonne chose.
Il ne faut pas s'offusquer d'un nouveau modèle économique où les gens paient moins cher, il faut s'offusquer d'un ancien modèle où tout le monde se faire arnaquer. 

On a vu plein de choses dans ce genre là par le passé : lorsqu'on a inventé les aspirateurs sans sac, lorsque les composteurs de tickets de transports se sont fait remplacer par des machines...ça fait peur, mais il faut aller avec son temps.

C'est tout ce que j'avais à dire.



ET SINON, 
je suis activement en train de me chercher un appart. Sans m'en rendre compte, malgré mon sentiment permanent d'être précaire, j'ai réussi à économiser (j'en verserais une petite larme) et il est enfin temps que je décampe de ma banlieue. Parce que même si mon taf n'est pas loin, vivre en banlieue, c'est vraiment pas pratique rien que pour nourrir ta vie sociale. De plus, c'est super de vivre chez ses parents : tu n'es pas seule, ils font à manger, la vaisselle, t'épaulent alors que tu commences à travailler...mais ça y est, je suis une grande fille et j'ai besoin de mon indépendance. Mon appart, à moi.
La difficulté, outre le fait de trouver un bon appart (j'ai vu des choses. Comme un appart dont le sol hurle de douleur au moindre pas et des murs avec des traces dégoulinantes dont je ne veux connaître la provenance.), c'est d'avoir un bon dossier pour être élu locataire.

J'ai trouvé un super appart mais ils demandaient des bulletins de paie et des déclarations d'impôts de 2012/2013 : sous entendu : besoin de quelqu'un qui travail et a une situation stable depuis longtemps. J'ai commencé à travailler en décembre dernier ; l'appart est canon mais je pense que je ne peux pas compter dessus (larme.).

En tout cas, le permis avance. Ca pompe du fric, mais ça avance. J'ai bientôt vu tout le programme, manque plus qu'à revoir tout ça et m'habituer à conduire. Surtout : m'améliorer en observation. Je vous raconte pas toutes les priorités que je zappe. Hahaho.

Après le permis, l'appart, et peut être même une petite bagnole. Ensuite, investissement dans du matériel de tatouage, et roulez jeunesse.



Pour finir, je me tâte à refaire du livestream un jour. C'était plutôt cool. Mais ça sous entend que je prenne le temps de dessiner. Et le temps pour dessiner, il m'en manque cruellement.


Amour sur vous et bonne soirée !